L’atelier en guise de refuge: Gustav Klimt et Heinrich Tessenow

L’atelier en guise de refuge: Gustav Klimt et Heinrich Tessenow

capítulo incluido en La maison de l’artiste: construction d’un espace de représentations entre réalité et imaginaire (XVIIe-XXe siècles)

Ce volume rassemble les vingt-sept communications présentées lors du colloque international qui s’est tenu à Poitiers, du 8 au 10 novembre 2005. Organisée par l’Équipe ” Modèles et transferts artistiques ” du laboratoire GERHICO (Groupe d’études et de recherches historiques du Centre-Ouest atlantique), en collaboration avec l’INHA (Institut national d’histoire de l’art). L’objectif de cette rencontre est l’étude de la maison de l’artiste, considérée d’un triple point de vue : lieu architectural, foyer artistique et projection de l’imaginaire. En tant que lieu de résidence, de rencontres et de création, la maison de l’artiste a rarement été évoquée par la recherche contemporaine, la notion même de maison d’artiste étant soumise à la relativité du temps et de l’espace. Selon une approche diachronique (du XVle au XXe siècle) et pluridisciplinaire impliquant une conception large de l’artiste, créateur ou exécutant (architecte, peintre, musicien, sculpteur, dessinateur, tapissier), les études ici rassemblées s’efforcent de définir la valeur identitaire dans le contexte européen de la maison d’artiste, communautaire dans ses extensions, mais aussi au cœur de la création, support d’imaginaire et enjeu des relations particulières de l’architecte et de son commanditaire.

L’atelier en guise de refuge: Gustav Klimt et Heinrich Tessenow

Au début du XXe siècle, et plus particulièrement au cours des années qui suivirent la Première Guerre mondiale, l’idée de la disparition des limites du langage, des concepts et des images, du point de vue personnel, du point de vue du sens et par conséquent de l’expression artistique, oblige à se concentrer sur une plus grande conscience intérieure et sur l’introspection. Cet article explore -un texte d’Hugo von Hoffmannsthal en étant le conducteur- l’idée du repli, de l’intimité et de l’expérience intérieure en s’appuyant sur le cas du dernier atelier connu du peintre Gustav Klimt. La seconde partie parcourt brièvement les théories de l’architecte Heinrich Tessenow concernat la quotidienneté et le travail et analyse une petite maison dans le bois conçue pour un peintre et son épouse. Tous deux ont la même conception de l’atelier-refuge…

sigue PDF

Título: La maison de l’artiste: construction d’un espace de représentations entre réalité et imaginaire (XVIIe-XXe siècles)
Edita: Editorial Presses Universitaires de Rennes
Autor: Jorge Tárrago: L’atelier en guise de refuge: Gustav Klimt et Heinrich Tessenow
ISBN: 978-2-7535-0439-4
Páginas: 311

compra